Mercenar Cosplay Fanpage

Interview de Leiuh (Belgium)

Voici l'interview de la très belle Leiuh qui est aussi de chez nous ! Vive la Belgique :D !

1. Depuis combien de temps es-tu cosplayeuse ?

Je me suis réellement lancée dans le cosplay en 2010 mais ça doit faire 7 ans que je m’y intéresse. J’ai au moins fait 4-5 costumes qui n’ont jamais abouti avant de finalement en porter un en convention.


2. Le cosplay est un hobby qui prend du temps, combien de temps cela te prend-t’il pour faire tes costumes ?

Difficile de répondre. Ca dépend vraiment du costume. Une bonne semaine m’a suffit pour réaliser tranquillement ma Ariel alors que j’ai étalé mon travail sur Flameu sur plusieurs mois.

 

3. As-tu d’autres hobbys ou passions en dehors du cosplay ?

Étrangement, je n’en ai pas vraiment. Dans la mesure où le cosplay est un hobby ultra-complet, il englobe vraiment tout ce que à quoi j’aime destiner mon temps libre : couture, travaux manuels, maquillage, photographie, travail sur la prestation (hors scène, parce que je n’aime pas être sur scène), etc.


4. Quels matériaux utilises-tu ? Worbla ? Mousse (foam) ? Tu peux nous en parler un peu ?
 

Pas de worbla pour moi, du moins pas pour l’instant ! C’est un matériau très cher et, à mon sens, pas indispensable. Je m’oriente plutôt vers de la créamousse, tapis de sol, plaque d’isolation, mousse expansive, etc.

5. As-tu des cosplayers / cosplayeuses préférés que tu admires le plus ?

J’admire beaucoup de cosplayers mais si je devrais n’en suivre plus qu’un seul, ce serait probablement J.Hart Design. Il fait un travail incroyablement professionnel, plutôt axé patronage-couture, et c’est exactement ce que j’aime.


6. T’es-tu déjà blessée en fabriquant un costume ou durant une convention?

Entre les brûlures à la colle chaude, les entailles au cutter, les aiguilles dans les mains, les émanations de colle et peinture, les chaussures inconfortables toute la journée, les perruques très lourdes, les costumes impraticables, etc., c’est difficile d’en sortir indemne en étant cosplayer. Mais je ne me suis, heureusement, encore jamais sérieusement blessée.

7. Vends-tu tes anciens cosplays ? Ou tu les stocke et les conserve dans une armoire ?

Pour l’instant, je les garde tous et je commence très sérieusement à manquer de place. Mais je ne peux pas me résoudre à vendre un costume qui a des défauts et ne veux pas me séparer de ceux dont je suis fière. Un vrai dilemme !


8. Comment as-tu appris à fabriquer tes costumes ? Via des amis ? D’autres cosplayers ? Des tutoriels sur le net?

J’ai commencé en autodidacte, en faisant des tonnes d’erreurs (j’avais d’ailleurs une manière très particulière de poser du biais). En 2011, je me suis inscrite dans une école de stylisme où j’ai eue des cours de couture et de modélisme qui me sont aujourd’hui bien utiles ! Pour le reste, ce sont des tutoriels et beaucoup d’essais plus ou moins concluants.

9. A quelle(s) convention(s) iras-tu cette année?

Je n’en ai absolument aucune idée, peut-être RetroMIA cet automne. J’en parlerais de toute manière sur ma page dès que je me serais organisée pour la fin de l’année.


10. Quelle est ta limite de budget pour un cosplay ?

Je n’en ai pas vraiment, dans la mesure où, pour un gros costume, j’aurais tendance à étaler mes dépenses sur plusieurs mois/années et donc ne pas vraiment avoir conscience de la somme que j’y met.

11. Des projets cosplay futurs ?
 

Peut-être une certaine idée de groupe pour les prochaines sélections belges de l’ECG. Mais c’est encore beaucoup trop tôt pour en parler !

12. Tu fais quoi dans la vie IRL ?
 

Je suis pour l’instant étudiante en traduction anglais-chinois.

13. Ton meilleur souvenir en convention ? Et le pire ?

Je n’ai pas réellement de souvenirs particuliers de convention mais je dirais le passage sur scène avec notre groupe Disney cette année à MIA. Et concernant les mauvais, ce serait en général le manque de respect envers les cosplayers (costumes abimés, contacts physiques non-consentis, etc.)


14. Des conseils pour les débutants ou ceux qui veulent se lancer dans le cosplay ?

Tout simplement de se lancer et de persévérer. Ne pas avoir peur de faire des erreurs et de demander de l’aide aux cosplayers plus expérimentés.

 

15. As-tu des limites que tu ne dépasses pas pour un cosplay ? (trop lourd, trop sexy, trop dur…)

Même si la plupart du temps je me concentre sur des projets plutôt simples, confortables et pas trop onéreux, je ne pense pas vraiment avoir de limites. Si j’ai vraiment un coup de cœur pour un design, je ferais de mon mieux pour le recréer. Si c’est trop dénudé, je le réserverais pour des photos, si c’est trop compliqué je demanderais conseils et ferais des tests.

Sa page facebook : https://www.facebook.com/leiuhcosplay

Sa page deviantart : http://leiuh.deviantart.com

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post