Mercenar Cosplay Fanpage

Interview de Draw me a cosplay (Belgique)

Voici l'interview de la belle Draw me a cosplay qui est de chez nous, en Belgique :) !

1. Depuis combien de temps es-tu cosplayeuse ?

J’ai commencé le cosplay en 2011, d’abord seule avec ma mère, puis mon chéri, Setheal, nous a rejoint en 2015. Depuis nous formons cette équipe, connue sous le nom de « team DmC » ! 

2. Le cosplay est un hobby qui prend du temps, combien de temps cela te prend t-il pour faire tes costumes ?

En moyenne, un an. En essayant d’y bosser tous les week-end, dès qu’on a un peu de temps, dés qu’on est tous les trois/toutes les deux réunis, ce qui est assez compliqué parfois en raison de mes études. Rajoutez à ça le fait que nous n’avons pas de machine à coudre, forcément, c’est plus long ! Mais franchement, on ne s’en plains pas, ça nous laisse bien le temps de tout faire dans les moindre détails. 

3. As-tu d'autres hobbies ou passions en dehors du cosplay ?

L’artisanat en général. Je dessine dès que j’ai cinq minutes. J’adore peindre, sculpter, bricoler, écrire. Ça fait partie de moi. Une journée sans création est une journée perdue ! 

4. Quels matériaux utilises-tu ? Worbla ? Mousse ? Tu peux nous en parler un peu ?

Je dirais que mon matériel de prédilection c’est le carton. Je l’utilise partout, comme support, comme « protection bureau », pour les maquettes, etc. Il ne m’a jamais trahi, haha ! A côté de ça, j’ai découvert le Worbla et la mousse en 2016 et j’ai tout de suite adoré. Ça brule un peu au début, mais ça ouvre tellement de portes que c’est juste génial. J’aimais déjà faire des props avant, maintenant je crois que le Worbla m’a fait adorer les armures ! 

5. As-tu des cosplayers / cosplayeuses préférés que tu admires le plus ?

Jessica Nigri. Sans  hésitation. C’est nana est juste dingue. Elle a inventé un tout nouveau genre de cosplay à elle seule. Elle sait tout faire et elle a tellement de charisme ! Franchement, elle est parfaite et la rencontrer, pour moi, serait un rêve ! 

6. T'es-tu déjà blessée en fabriquant un costume ou durant une convention?

Brulée, oui. Tout le temps. J’en ais des mini cicatrices d’ailleurs ! Les pistolets à colle, c’est le mal. 

7. Vends-tu tes anciens cosplays ? Ou tu les stocke et les conserve dans une armoire ?

Jamais ! Primo, parce que je n’en n'ai pas 40 non plus, et secondo parce que ce sont nos bébés. On a travaillé tellement dur que ça serait un déchirement de s’en séparer ! Du coup, on les stocke, dans une pièce remplie de cartons et j’y reviens quand le moral est bas. 

8. Comment as-tu appris à fabriquer tes costumes ? Via des amis ? D'autres cosplayers ? Des tutoriels sur le net ?

C’est un peu la question difficile. C’est bête à dire mais, ça m’est toujours venu comme ça. Si ça ne marche pas, j’essaie, avec pleins de matériaux différents, jusqu’à ce que ça fonctionne. J’apprends, d’échec en échec.  Après, quand je sèche vraiment trop Bibi et les tutos de Kamui Cosplay sont là pour m’aider. 

9. A quelle(s) convention(s) iras-tu cette année?

Etant donné que la Made In Asia est passée, je pense aller à la FACTS spring et à la Comic Con Gent. J’espère un jour avoir les moyens d’en faire plus et surtout hors de la Belgique ! 

10. Quelle est ta limite de budget pour un cosplay ?

La limite de mon porte-feuille et de mon frigo. S’il commence à être vide, on arrête d’acheter ! 

11. Des projets cosplay futurs ?

Quelques un, oui. Mais on les garde secrets étant donné qu’on en a qu’un par an !

12. Tu fais quoi dans la vie IRL ?

Je suis étudiante en écriture scénaristique. Dés que j’aurai obtenu mon master je compte enchainer sur des études artistiques pour devenir accessoiriste cinéma. 

13. Ton meilleur souvenir en convention ? Et le pire ?

La première vidéo que j’ai tourné avec Smily Panda, que j’admire énormément. C’était un rêve de gamine de tourner une vidéo en cosplay et le rendu a été génial. On peut ajouter à ça tous ces moments où je croise des gros fans des licences que je cosplay qui sont juste tellement émus de me voir, un gros smile impossible à enlever après ! Et le pire, probablement l'arrivée à la Made In Asia 2017, où juste avant de monter dans le tram, j'ai laissé tombé sans le vouloir l'épée d'Elesis et elle a bien faillit finir écrabouillée sous un pneu qui a freiné juste à temps. On a du rentrer chez nous en vitesse et tout réparer, elle était vraiment en morceaux, ça a été presque un vrai traumatisme pour moi, cette épée c'est tellement un bébé pour moi ! Mais bref, on a fini par la réparer et finalement, ces quelques cicatrices ne se voient plus trop. En tout cas, oui, grosse frayeur avant le départ !

14. Des conseils pour les débutants ou ceux qui veulent se lancer dans le cosplay ?

Ne pas viser trop haut au début. Mais ne pas penser qu’on va de toute façon faire quelque chose de nul. Juste, se lancer et ne pas avoir peur de réessayer en boucle jusqu’à être satisfait !

15. As-tu des limites que tu ne dépasses pas pour un cosplay ? (trop lourd, trop sexy, trop dur...) ?

Oui, pas mal. Déjà, le sexe. Je ne cosplay pas de personnage masculin. Le poids, ensuite. J’ai la chance d’être assez fine mais je m’empêche de faire des personnages plus en chair, qui ne m’irait tout simplement pas. La couleur de peau, je ne cosplay que des personnages avec un teint de porcelaine comme le mien, histoire de me rapprocher au plus de mon image de référence. Et enfin l’origine, je me vois mal réaliser un cosplay dont le personnage est vraiment typé asiatique (par exemple), ça me dénaturerait trop, je trouve, mais cela peut encore se discuter, je ne suis pas russe mais j’ai tout de même voulu cosplayer Alisa. Tous ces critères m’aide à rester fidèle au personnage, ce qui est la chose la plus importante pour moi en cosplay. 

Sa page facebook : https://www.facebook.com/DrawMeaCosplay/

Share this post

Repost 0

Comment on this post